Foire aux questions

Si vous ne trouvez pas la réponse à vos questions là-dessous, indiquez-les en commentaire, et nous étofferons la FAQ au fur et à mesure

Que puis-je louer?

À peu près tout ce qui est matériel, dans la mesure où c’est légal bien sûr… Les gens, les animaux et les armes, on n’est pas trop d’accord pour louer tout ça du coup…

Quelques précisions s’imposent néanmoins :

Par « matériel » on exclut donc les services qui entraîneraient des « salaires ».

On exclut les véhicules routiers, car on touche ici à des questions d’assurances spécifiques qui ne sont pas (encore) intégrées par Locircus.

On autorise la location d’espaces divers dédiés au loisir (par exemple studio de musique, petite salle de spectacle …), les locaux de stockage ou encore les places de parc car on reste dans une démarche de mutualisation et d’utilisation de proximité.

On exclut en revanche les locations immobilières de type vacances ou autre, car cela ne correspond pas à la philosophie d’une utilisation de proximité.

Est-ce gratuit? (Pour ceux qui n’auraient pas tout suivi)

On le rappelle, il s’agit de location, il y a donc bien un loyer à verser aux propriétaires qui louent leurs biens.

Mais en fait, si on loue nous-même des trucs en contrepartie, on peut vraisemblablement réussir à user de Locircus pour rien du tout, voire gagner quelques deniers ! « Circulez, pour tout avoir ! »… la devise Locircus, ça vous rappelle peut-être quelque chose…

Est-ce gratuit? (Pour ceux qui savent déjà de quoi on parle)

Dans la vie rien n’est gratuit, ou si ça l’est c’est que vous le payez indirectement par vos impôts ou que quelqu’un d’autre paie pour vous…

Mais attendez ! En pratique, l’utilisation de Locircus est gratuite, vous pouvez surfer, voir des annonces et même en poster complètement gratuitement. Seulement, à partir du moment où des locations s’opèrent, une (ATTENTION ce qui suit n’est pas un gros mot puisqu’elle est toute petite) commission est prélevée sur chacune d’elles.

Pourquoi y a-t-il une… petite commission ?

On vous l’a dit juste avant, rien n’est gratuit mais on vous explique plus précisément ce que cette commission sert à couvrir (on continue de la mettre en italique pour ne pas heurter les âmes les plus sensibles).

  • Tout d’abord, le développement bien sûr! car nous n’avons pas ramassé Locircus sur un trottoir. Pour pouvoir mettre à disposition cette jolie bête il y en a eu et il y en a encore du travail de conception, de développement, des tests etc…
  • La maintenance, car oui, telle une cafetière que l’on détartre, assurer un fonctionnement c’est aussi du travail…
  • Le serveur qui nous héberge, c’est notre proprio en somme et on lui paye un loyer.
  • Le service, EH oui, il y a bien du travail derrière qui fait que tout fonctionne et que chaque chose est à sa place. C’est aussi la main innocente que vous pourrez contacter et qui règlera probablement les petits désagréments liés à l’utilisation.
  • L’organe de paiement, qui permet… le paiement en ligne en effectuant les transferts d’un compte à l’autre.

Et il ne s’agit ici que de la partie émergée de l’iceberg.

De combien est la commission et comment s’applique-t-elle?

La commission dédiée à Locircus est de 10%, et à celle-ci s’ajoute celle de l’organe de paiement Stripe à savoir 2,9 % + 30 centimes par paiement.

Elle s’appliquera sur le prix de la location.

Pourquoi ne puis-je pas simplement prêter (gratuitement) mon bien sur Locircus?

Pour plusieurs raisons :

  1. Parce que l’on croit au principe gagnant-gagnant qui renforce l’intérêt pour la mutualisation…
    C’est somme toute un effort que de mettre des annonces, gérer des réservations, il est donc normal d’être rétribué en échange et on pense que ça permettra aussi de réitérer l’expérience plus souvent qu’avec le prêt, donc que c’est plus durable.
  2. Parce que l’on veut être dans une relation équilibrée sans devoir se sentir coupable ou redevable de l’utilisation du bien d’autrui.
  3. On vous renvoie à la réponse à la question Pourquoi y a-t-il une… petite commission ? en vous précisant quand même que 10% de zéro ça fait toujours Zéro et sans cette petite commission (AH !) Locircus ne saurait exister.

On ajoutera aussi que, dans le développement durable, la notion économique est aussi importante que les notions sociale et environnementale. Si un des piliers n’est pas respecté, cela n’est malheureusement pas durable par les temps qui courent.

Finalement si vous souhaitez prêter votre bien, on vous conseillera plutôt de mettre un petit mot sur la porte de votre immeuble ou une annonce sur Osuris.ch par exemple … et on saluera l’altruisme !

Qui fixe les prix ?

C’est vous, chers utilisateurs. Notez néanmoins qu’il faudra inclure la commission dans vos prix.

Comment savoir quel prix fixer ?

Demandez-vous déjà combien vous seriez prêt à payer pour louer vous-même votre bien et pour ne pas envisager de l’acheter.

La fréquence d’utilisation joue aussi un rôle dans le prix. En effet, un bien que des personnes voudront louer plusieurs fois dans l’année devra avoir un prix très faible par rapport au prix d’achat, en revanche un objet qu’on ne louera par exemple qu’une fois dans sa vie pourra avoir un prix juste faible par rapport au prix d’achat…

La décision vous appartient dans tous les cas, et finalement si vous vous rendez compte qu’un bien ne se loue pas du tout ce sera éventuellement un problème de prix.

Attention, un prix trop faible peut aussi avoir tendance à « effrayer » pour des objets de valeurs… In fine, à vous de trouver le juste prix.

Quels sont les « petits plus » des prix

  1. Le prix promotionnel
    Vous pourrez décider d’indiquer un prix promotionnel pour les périodes creuses. Par exemple si vous voulez louer votre paires de ski au moins de juillet cela peut être utile (ou pas du tout … mais on vous fait confiance pour trouver d’autres applications).
  2. Le rabais de durée
    Vous pourrez décider d’une durée de location au-delà de laquelle vous réduisez le prix global.
    Par exemple, vous louez votre boîte à outils de compétition 20 CHF par jour, et indiquez un rabais de 25% pour une durée supérieure ou égale à 2 jours. Alors, le prix de la location pour un weekend ne sera pas de 40 CHF mais de 30 CHF.

Quelle garantie y a-t-il pour couvrir les dommages ?

Lors de la publication d’une annonce, vous pourrez inclure ou non un montant de caution. Celui-ci sera « bloqué » sur la carte du locataire jusqu’à quelques jours après la fin de la location. Vous pourrez indiquer dans les annonces les éventuels motifs de retenue sur caution pour plus de transparence.

La caution servira de montant s’assurance contre la perte, les dégâts, et pourra être réclamée en tout ou partie à la fin de la location.

Le but n’étant bien sûr pas de faire des retenues de caution abusives en cas d’usure normale, chose qui irait contre la philosophie de faire « vivre » ses biens.

Quelle confiance pouvons-nous avoir vis-à-vis d’une location ?

La fin d’une location donne lieu à un éventuel avis de la part du locataire. Si vous louez par exemple un nettoyeur à haute pression qui ne fonctionne pas à sa pression maximale et que cela n’était pas indiqué dans l’annonce, il est probable que l’avis ne sera pas des plus positif. Le but est bien sûr ici d’encourager la transparence, le sérieux et par conséquent la confiance dans les échanges.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité * for Click to select the duration you give consent until.